Historique :

Le béton ciré est à l’origine un dallage en béton de 8 à 20 cm d’épaisseur sur lequel va être appliqué frais sur frais un mélange de quartz et de ciment qui est essentiellement utilisé pour traiter les sols industriels pour sa rapidité de mise en œuvre et ses qualités mécaniques.

Dans les années 80, quelques architectes ont eu l’idée de développer ce procédé en y ajoutant des pigments de couleur pour lui donner un effet esthétique et le proposèrent pour rénover les sols des lofts, alors en pleine expansion, et après séchage complet, la surface sera ensuite protégée par un hydrofuge, une émulsion de polymères ou un vernis.

Face à la demande croissante et aux nombreuses problématiques posées par les chantiers de rénovation où les hauteurs de réservation ne permettent pas la mise en œuvre de béton, les industriels de la construction ont mis au point un ensemble de techniques diverses destinées à reproduire le rendu esthétique des sols industriels en béton en appliquant des enduits de sols en faible épaisseur (2 à 10 mm).

Ces enduits coulés ou dressés (talochés) se déclinent dans un large choix de couleurs et de finitions design et esthétiques.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 31/03/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site